Posted on

C’est quoi une relation sexuelle réussie?

Parmi les questions que les sexologues entendent le plus, il y a celle, toute simple mais tellement importante, de ce qu’est faire l’amour. Comment la science définit-elle ce qui fait ou ne fait pas un rapport sexuel, et surtout, que faut-il pour qu’il soit réussi? La réponse des sexologues est unanimes: ça dépend du niveau où on se place.

Physiologiquement

Au niveau physiologique, le rapport sexuel peut être résumé au phénomène d’excitation – qui se traduit par des réactions du corps spécifiques – et l’orgasme – qui se traduit par une éjaculation chez l’homme, et des contractions vaginales incontrôlées chez la femme.

Au-delà de ces mécanismes qu’il est bon de comprendre pour l’épanouissement sexuel, les sexologues insistent sur le fait que le rapport sexuel concerne des domaines bien plus larges dont notamment le psychologique, l’affectif ou le relationnel. Un rapport sexuel ne se réduit donc pas, chez l’humain, à l’excitation et l’orgasme.

Psychologiquement: son plaisir ou le plaisir de l’autre

Beaucoup se joue quand nous faisons l’amour, autant au niveau psychocorporel, émotionnel, ou relationnel. C’est ce qui explique en grande partie que ce qui fait un rapport réussi pour l’un ne le fait pas nécessairement pour l’autre: nous avons tous notre propre grille d’évaluation, et notre propre baromètre. Ainsi, certains estiment que le rapport est réussi si ils ont eu un orgasme, d’autres si c’est leur partenaire qui a joui, et d’autres encore si chacun a eu son compte. Certains trouvent qu’il n’y a pas eu rapport si il n’y a pas eu de pénétration, et d’autres si il n’y a pas eu de caresses. Pour d’autres encore, c’est l’après qui fait beaucoup. Et pour d’autres, si l’avant n’est pas soigné, le tout est décevant.

Un début, les « choses sérieuses » et une fin

Bref, les critères sont relatifs. Une évidence? Oui. Mais il est bon de la rappeler de temps à autres. On remarque en effet que beaucoup ont tendance à standardiser leur vision du rapport sexuel pour la faire correspondre à l’image du rapport sexuel « normal » véhiculée dans notre société.

Scénario type d'un rapport sexuel véhiculé par la société

Très stéréotypée, cette vision des choses a un impact sur notre manière d’envisager la sexualité, et peut en enfermer plus d’un et plus d’une dans un carcan qui ne lui ressemble pas, et qui ne respecte pas ses envies ou ses besoins. Cette influence peut être puissante, souvent sans même que la personne ne s’en rende compte.

Un baromètre incontournable: la satisfaction personnelle

Or, peu importe le scénario, la techniques, les gestes ou même la présence de l’orgasme, ce qui importe avant tout, c’est la satisfaction personnelle. Un rapport sexuel réussi est un rapport qui amène la personne a un niveau de satisfaction qui lui suffit. Cette satisfaction est autant émotionnelle et affective que physique, et se mesure principalement par l’état intérieur dans lequel on se sent après un rapport sexuel. Il n’y a donc pas de baromètre universel… ni de critère absolu pour déterminer la réussite d’une partie de jambes en l’air.