Le plaisir vaginal est une histoire de clitoris

[vc_row][vc_column][vc_column_text]

Depuis Freud, le plaisir féminin a longtemps été considéré comme double: plaisir externe et interne, orgasme clitoridien et vaginal. De nombreuses femmes s’inquiétaient donc d’être frigides, parce qu’elles ne pensaient pas jouir par le vagin.

Les dernières études scientifiques nous ont permis d’en savoir plus aujourd’hui sur le clitoris et son fonctionnement. Grâce à ces découvertes, la question ne se pose plus: un orgasme est toujours clitoridien. Mais le clitoris, lui, est en réalité bien plus que sa partie externe…

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column width=”1/3″][vc_single_image image=”8873″ img_size=”full” onclick=”link_image”][/vc_column][vc_column width=”2/3″][vc_column_text]

Le clitoris est bien plus grand qu’il n’y paraît.

Souvent décrit comme « une petite boule située à la jonction des lèvres au-dessus du vagin », le clitoris est en réalité bien plus grand. Cette petite boule plus ou moins proéminente selon les femmes n’en est que la partie visible, sous laquelle se déploient deux bulbes qui entourent le vagin. Le plaisir vaginal lors de la pénétration serait donc provoqué par le contact entre le pénis  et l’arche du clitoris – la zone interne où les deux bulbes se rejoignent.

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_row_inner][vc_column_inner][vc_column_text]

Or, les sexologues sont unanimes: plus une femme connaît son corps, plus elle est à même de se mettre dans les conditions optimales pour ressentir du plaisir. Ils conseillent donc aux femmes qui désirent jouir plus facilement de partir en exploration de leur corps à la lumière de ces dernières découvertes.

[/vc_column_text][vc_column_text]

S’explorer? Oui, mais comment?

Laisser la possibilité à ses sens de ressentir.

Explorer son corps nécessite d’être à l’écoute de ses sensations, et pour cela, les sens ont besoin de se concentrer. Il est donc important de se déconnecter en supprimant toute source de distraction possible (son smartphone par exemple). Se bander les yeux peut permettre d’être complètement concentrée sur les stimuli tactiles.

Explorer son sexe tout entier.

Beaucoup de femmes ont tendance, dans leur exploration, à se concentrer sur une seule zone, souvent le gland du clitoris – la “petite boule”. Pour découvrir comment l’entièreté du clitoris réagit, il est conseillé d’explorer son sexe avec les doigts, du gland du clitoris à l’entrée du vagin, en variant les types de caresses.

Reconnaître les signes d’excitation.

Outre la lubrification, la stimulation de la vulve entraîne un gonflement du clitoris. C’est grâce à ce gonflement qu’une pénétration peut provoquer du plaisir: ce qui pénètre – le pénis, le doigt, le godemichet,… – entre en contact avec le clitoris au niveau de son arche alors gonflée, ce qui provoque des sensations internes. Savoir repérer les signaux d’excitation permet de bien choisir le moment de la pénétration, pour que l’orgasme vienne plus facilement.

[/vc_column_text][/vc_column_inner][/vc_row_inner][/vc_column][/vc_row]

N'hésitez pas à répandre la bonne parole ;).

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Vous être prêt.e à améliorer votre épanouissement sexuel?