Publié le

La sexologie, c’est quoi?

La sexologie est l’étude de la sexualité et des comportements sexuels humains. C’est une science assez jeune, et assez méconnue. Elle vise à comprendre les mécanismes physiques et psychologiques de la sexualité humaine.

De la médecine à la psychologie en passant par la sociologie

La sexologie se situe au carrefour entre la médecine et la psychologie: elle prend en compte autant les aspects physiologiques – les réalités et réactions physiques et biologiques du corps – psychologiques – l’état d’esprit, les schémas de pensées et les états émotionnels – et sociologiques – les cultures, les schémas relationnels et les valeurs culturelles. De nombreux sexologues sont d’ailleurs des psychologues, médecins ou kinés qui se sont spécialisé dans le domaine pour accompagner leurs patients dans leur développement intime.

Encore peu enseignée dans les années 2000, elle fait aujourd’hui son apparition dans les programmes des universités d’Europe. La plupart des hôpitaux ont au sein de leur équipe un praticien sexologue.

Une science encore assez méconnue

La sexologie a commencé à se développer dans les années 70. Pourtant, c’est une science encore assez méconnue du grand public: peu de gens savent qu’il existe un métier qui consiste à aider les gens à être plus épanoui dans leur sexualité. Pourtant, 2 personnes sur 3 rencontrent un jour une difficulté récurrente dans leur sexualité. Bien peu savent vers qui se tourner, et surtout, bien peu osent: moins d’1 personne sur 10 s’adresse à un professionnel pour l’aider… Rien de vraiment étonnant: le sujet est encore tabou au point que beaucoup de gens n’osent même pas poser la question de savoir à qui ils peuvent s’adresser.

Une science en pleine évolution

Si la sexualité a toujours intéressé les scientifiques, la sexologie en tant que science a commencé à se développé depuis les années 70. D’abord très axée sur l’anatomie, la sexologie s’est vite intéressée à l’aspect hédonique de la sexualité, et a commencé à essayer de comprendre comment faire l’amour pouvait procurer du plaisir. Ses évolutions récentes ont permis de véritables avancées, notamment sur la compréhension du plaisir féminin. Le secret du mystérieux orgasme vaginal a notamment été révélé: il n’existe pas. Par contre, le clitoris est bien plus grand qu’il n’y paraît: il se déploie à l’intérieur du vagin de la femme, ce qui explique qu’elle puisse jouir « de l’intérieur ». Du côté de l’homme, les dernières évolutions de la sexologie ont permis notamment de mieux comprendre le mécanisme d’éjaculation précoce – qu’on appelle « prématurée » – et d’y apporter de vraies solutions faciles à mettre en place.

Des méthodes globales

Au-delà de comprendre le fonctionnement de la sexualité humaine, la sexologie cherche à améliorer l’épanouissement intime des individus. Alors que beaucoup de courants en sexologie veulent pour cela faire disparaître le problème – « la dysfonction sexuelle » -, d’autres approches se veulent plus globales, et surtout plus positives. C’est le cas de la Sexologie Positive, développée par le Dr en Psychologie Alexandra Hubin. Elle s’appuie sur des méthodes bien spécifiques, notamment analytiques, comportementales et cognitives. Elle se veut une méthode orientée solution:

La Sexologie Positive est une méthode d’accompagnement qui privilégie l’attention sur l’Ici et Maintenant, et sur ce que l’individu peut mettre en place pour se sentir mieux, plutôt que directement sur les origines ou les causes de ses « problèmes ». Cette approche se veut donc ancrée dans le présent, sans pour autant oublier le passé: elle tend à permettre à l’individu d’être acteur de son bien-être d’aujourd’hui, tout en apprenant à se connaître, et donc en intégrant son vécu antérieur. (http://www.sexologiepositive.be/sexologie-positive/)

C’est de ce courant que s’inspirent le programme Owisper, dont les informations et exercices sont créés et validés par un comité scientifique rassemblant des experts en santé et bien-être sexuels, et dirigé Alexandra Hubin.

Vous désirez consulter un sexologue? Vous pouvez consulter le site de la Société des Sexologues Universitaires de Belgique.

Vous êtes intéressé par notre programme à distance? Vous en saurez plus ici.